Association de Santé Mentale de l'Isère - Office Médico-Social de Réadaptation
Accueil > Le service Protection Juridique > Le suivi individualisé de l'ASMI

Le suivi individualisé de l'ASMI

Dès l'origine, l'ASMI a toujours placé au cœur de ses préoccupations le respect de la personnalité de chacun dans la diversité des handicaps, des histoires personnelles, des conditions de vie. L'accompagnement est donc individualisé, personnalisé.

L'accueil, la première rencontre ou visite est le point clef de la relation qui va se créer entre le déléguée mandataire et la personne protégée.

Les missions de protection des majeurs s'articulent autour de cinq principaux axes :

  • le budget
  • la santé
  • le logement
  • l'accès aux droits et l'accompagnement juridique
  • l'aide au maintien des liens sociaux

Le budget

Dans le cadre de la mesure de protection, le délégué mandataire devra assurer la mise en place de la gestion financière. Il devra, en associant la personne protégée,

  • établir un budget écrit en fonction de ses ressources et de ses dépenses connues au moment de l'entretien,
  • définir les modalités de gestion de son argent personnel : montant disponible, mode de retrait (guichet, carte, lettre chèque), la fréquence des retraits (semaine, quinzaine, mois)
  • recueillir l'accord de la personne pour la mise en place de l'ouverture du nouveau compte et de la carte de retrait,
  • mettre en place un montant d'épargne mensuel si c'est possible.

Le délégué mandataire devra, en parallèle mettre en place les actes de domiciliation en informant les différents organismes et services de son mandat, et en ouvrant un compte au nom de la personne protégée (après autorisation du Juge des tutelles).

Par la suite, il aura à gérer quotidiennement les dépenses et les recettes de la personne protégée (saisir, valider et régler les factures, encaissement de chèques, traitement du courrier…)

Il pourra être amené, en fonction du budget de la personne, à faire des démarches spécifiques comme par exemple :

  • demande de réductions sociales téléphoniques,
  • demande de secours exceptionnels pour des soins
  • ouverture de compte de placement.

La santé

Dans une démarche de totale confidentialité, le délégué mandataire devra organiser le suivi des soins, les urgences médicales.

Il devra ainsi :

  • organiser les visites médicales et examens médicaux : psychiatre, psychologue, visites à l'hôpital, dentistes spécialistes,
  • mettre en place des interventions à domicile si nécessaire (suivi para médical),
  • gérer les problèmes de violence, de décompensation lorsque la personne vit seule à domicile ou en institution en mettant en place un numéro de téléphone de référence,
  • veiller à la bientraitance de la personne en exerçant une vigilance par rapport aux institutions, à la famille, à l'entourage, à elle-même,
  • se charger du placement en hôpital et être le tiers en cas d'HDT si l'état de santé de la personne le requiert, organiser son quotidien à l'hôpital.

Le travail du délégué mandataire s'inscrit dans une démarche de réseau. Il est indispensable qu'il puisse établir un lien avec les différents intervenants de l'équipe médicale afin de mieux gérer les situations de crise, de prévenir les risques de mise en danger de la personne. Il s'agit avant tout de veiller au bien être de la personne, à sa protection.


Le logement

Mettre la personne protégée en sécurité en organisant son mode d'hébergement est une autre priorité du délégué mandataire.

 

Il s'agira pour lui de trouver si besoin le mode d'hébergement le plus adapté à la personne. Cela implique :

  • De rechercher des logements dans le parc privé et d'en assurer un suivi en contactant des agences immobilières, des propriétaires, en recherchant sur Internet des logements adaptés (taille, budget), en accompagnant si besoin les personnes aux visites des appartements, en veillant à la souscription d'un contrat d'assurance pour le logement, en organisant le déménagement, en mettant en place un service d'aide à domicile si nécessaire,
  • De rechercher des placements en institution, en étant facilitateur et médiateur de l'admission auprès des gestionnaires : demandes auprès de la MDPHI pour une orientation dans un Etablissement médio social, dossier unique pour une demande dans un établissement pour personne âgée, contacts avec l'établissement souhaité, organisation de visites d'établissement avec la personne, présence lors de l'entrée de la personne

 

En cas d'inadaptation du mode du logement, il faudra faire le point sur son logement et lui proposer d'autres solutions d'hébergement, l'orienter vers d'autres modes d'hébergement et entreprendre les démarches nécessaires

Afin d'assurer le suivi du mode d'hébergement, le délégué mandataire devra se charger du règlement des loyers, maintenir le contact avec les bailleurs pour pouvoir être réactif  lorsque la personne rencontre un problème de voisinage ou dans son logement, mais aussi faire des visites régulières pour veiller à l'entretien du logement.

 


L'accès aux droits et l'accompagnement juridique

Parmi ses missions, le délégué mandataire a celle d'ouvrir, de maintenir ou de renouveler les droits des personnes  :

  • Allocation logement
  • Allocations chômage, RSA,
  • AAH, APA
  • Aide sociale
  • Couverture sociale, CMU, CMUC, ACS,
  • RTH, PCH,

L'accompagnement juridique se traduit par l'assistance dans toutes les procédures (divorces, successions, procès…).

Régulièrement, le délégué mandataire rend compte au Juge des Tutelles, à travers des comptes-rendus de gestion, des requêtes, des rapports, de l'évolution de la situation de la personne protégée.


L'aide au maintien des liens sociaux

Le maintien des liens sociaux sont essentiels pour l'épanouissement de la personne. Le délégué mandataire devra être à l'écoute de la personne protégée pour l'inciter à pratiquer des loisirs, à exercer une activité professionnelle, à se prendre en charge.

En fonction de ses désirs, de sa faisabilité, de son budget, le délégué mandataire pourra communiquer sur les loisirs et activités existants, soutenir la personne dans ses choix, assurer un lien et un suivi auprès des employeurs.

Le maintien des liens familiaux doit également être favorisé et développé en facilitant les moyens de communication, les déplacements chez la famille.


SimpleViewer nécessite JavaScript et le player Flash. Télécharger Flash.